Aller au contenu principal
aller directement au contenu
6 Mai 2013

Place de la toile / Philosophie critique du drone

Il arrive parfois, c’est rare, qu’un livre produise un effet étrange. A mesure qu’on le lit, naît le sentiment, non formulé jusque là, qu’on avait besoin de ce livre, qu’il répond à des questions qu’on se posait, mais vaguement, le livre créé sa nécessité et, à peine refermé, il devient une étape de notre formation intellectuelle.

 

Pardonnez ce lyrisme, mais l’effet qu’a produit sur moi La Théorie du drone, dont nous allons parler ce soir. A quiconque suit un peu l’actualité internationale, et de surcroit les questions technologiques, le drone pose problème. Ces objets sans hommes qui volent presque sans arrêt, qui surveillent en permanence des pays avec lesquels les Etats-Unis ne sont pas en guerre ; les soi-disant frappes ciblées qui tiennent lieu de guerre contre le terrorisme et ont lieu à peu près tous les 4 jours dans un demi-secret ; l’idée que cette guerre serait humanitaire car précise car épargnant la vie des soldats américains ; et ces soldats américains qui tuent au Pakistan ou en Afghanistan depuis des hangars climatisés du Nevada, des soldats qui ne risquent rien mais qu’on dit affublés de syndrome post-traumatique … tout cela produit forcément un malaise. En France, on en parle peu, si ce n’est pour constater, à l’occasion de l’intervention des troupes françaises au Mali qu’on est vraiment sous-équipés en drones, et que ça nous serait bien utile. Eh bien c’est le moment de lire La Théorie du drone : d’abord pour constater qu’il y a un débat très intense et très profond aux Etats-Unis (et ailleurs, en Israël par exemple) sur les drones. Ensuite pour être convaincu que les drones n’engagent pas seulement des questions de doctrine militaire et d’art de la guerre, mais qu’ils posent des problèmes moraux, politiques et métaphysiques dont il faudrait mieux débattre avant qu’il ne soit trop tard.

  • Grégoire Chamayou, philosophe. Chercheur au CNRS, au laboratoire Cerphi de l’ENS Lyon et donc l’auteur de cette Théorie du drone qui vient de paraître à La Fabrique.

 

Les réactions 0