Aller au contenu principal
aller directement au contenu
17 Mars 2015

Le pétrole, entre nationalismes et régionalismes : approches géopolitiques et anthropologiques

Ce colloque international organisé par Hosham Dawod (FMSH) et Marc-Antoine de Montclos (IFG) s'est tenu les 24 et 25 septembre 2014 à la Fondation Maison des sciences de l’homme de Paris.

CC Abode of Chaos / Flickr

 

Les problématiques liées à l’extraction des hydrocarbures sont peu traitées ou mal traitées par les sciences sociales, en particulier à propos des pays en développement. Il apparaît donc nécessaire d’affiner des analyses qui sont trop souvent orientées par des présupposés déterministes ou idéologiques telles que la malédiction pétrolière (oil curse) ou la maladie hollandaise (dutch disease). Dans une perspective comparatiste et pluridisciplinaire qui a pour ambition de croiser les regards des anthropologues, des sociologues, des politologues, des économistes et des géographes, ce colloque vise ainsi à enrichir la réflexion en conviant des spécialistes de plusieurs pays à parler de cas d’études comme l’Irak, le Nigeria, l’Algérie, le Golfe arabo-persique, la Colombie, le Venezuela, le Mexique, la Libye, la Malaisie, etc.

Programme

Première Journée : 24 septembre 2014

9h- 9h30 - Ouverture de la conférence

Panel 1 : Pétrole, régionalismes et violences

9h30-11h

Hosham Dawod (IIAC-CNRS/FMSH) - Pétrole, pouvoir et régionalisme. Le cas du Kurdistan d'Irak

Non disponible

Luis Martinez (CERI, Sciences Po Paris) : Hydrocarbures et revendications fédéralistes en Libye

Suivi d'une discussion
 

11h15-12h45

– Frédéric Massé (CIPE, Université Externado de Colombie) : Pétrole et violence en Colombie

 

– Ukoha Ukiwo (University of Port Harcourt, Nigéria) : The political economy of oil bunkering and violence in Nigeria’s delta region

sui vi d'une discussion
 

Panel 2 : Enjeux sociaux, identitaires et fonciers autour des gisements d’hydrocarbures

14h30-16h

– Gideon Rutaremwa (CPAS, Université Makerere, Ouganda), et Valérie Golaz (CEPED/INED) : Migration and settlement in the Lake Albert region (Uganda) in the perspective of oil production

Non disponible

– Sébastien Peyrouse (George Washington University) : L'impact politique et social de l'exploitation pétrolière au Kazakhstan. Vers un risque croissant de violence ?

sui vi d'une discussion

16h15-17h45

– Fredrick Kiseka-Ntale (DRASPAC, Université Makerere, Ouganda), Claire Médard (IRD, URMIS) : Identity assertions as a strategy to claim resources: the shifting locality of Bunyoro (Uganda) in the context of the global oil production

 

 

– Fatiha Dazi-Heni (IRSEM) : Le pétrole, facteur de cohésion ? Le cas des Emirats-Arabes-Unis

sui vi d'une discussion
 

Deuxième Journée : 25 septembre 2014

Panel 3 : Etat, nationalisme pétrolier et gouvernance

9h-10h30

– Mohammed Hachemaoui (Iremam, Aix) : A l'ombre de la 'malédiction du pétrole' : la trappe corruption systémique - faible confiance sociale en Algérie

Non disponible

– Jean Aimé Brice Mackosso (Commission Justice et Paix Congo, Coalition Congolaise Publiez Ce Que Vous Payez) : Gouvernance politique et revenus pétroliers au Congo Brazzaville

 sui vi d'une discussion

10h45-12h15

– Guillaume Fontaine (FLACSO-Equateur, Quito) : The “Yasuni-ITT Initiative” or the impossible change of Ecuador oil policy

 

 

– Paula Vasquez (CNRS) : « Maintenant PDVSA est au peuple » : la compagnie pétrolière nationale et la « révolution bolivarienne » du président Chavez

 

Panel 4 : Sociétés pétrolières nationales : vers quel développement ?

14h30-16h

– Isabelle Rousseau (Centro de Estudios Internacionales, El Colegio de México) : Les défis liés à la transformation historique de l'industrie pétrolière mexicaine

 

– Jean-Jacques Ikama (Société nationale des pétroles du Congo) : L'apport de la société pétrolière nationale dans la gestion et la commercialisation des droits à hydrocarbures de la République du Congo

suivi d'une discussion