Aller au contenu principal
aller directement au contenu
24 Juin 2013

Sommes-nous prisonniers politiques de l'architecture du web ?

Très souvent les réflexions autour de l'Open government ou de la participation politique en ligne se focalisent sur les usages, sur les pratiques des citoyens... Comment parlons-nous de politique sur internet ? Comment favoriser la participation du plus grand nombre ?

Prisoncellphones / Blog

 

Mais ce que l'on oublie souvent, c'est de regarder comment les technologies de participation sont elles-mêmes porteuses de valeurs et de politique. A l'occasion du colloque international « Regards critiques sur la participation politique en ligne », #Politique inaugure une série de focus sur des travaux universitaires en cours. Romain Badouard, chercheur post-doc au Centre de sociologie de l'innovation, étudie notamment la charge politique des technologies numériques. En quoi le design des sites web est-il porteur de valeurs politiques ?

Réponse dans #Politique en clics et en sons.

 

 

Pour aller plus loin...

  • La page de Romain Badouard, chercheur post-doc au Centre de sociologie de l'innovation
  • Les articles de Romain Badouard en libre accès
  • Colloque « Regards critiques sur la participation politique en ligne »
  • Barry A., 2001, Political Machines. Governing a technological society, Athlone Press
  • Blondiaux L., Cardon D., 2006, « Dispositifs participatifs », Politix, vol. 3, n°75, p.3-9.
  • Lascoumes P., Le Galès P., 2004, Gouverner par les instruments, Presses de Sciences Po.
  • Massit-Folléa F., Méadel C., Monnoyer-Smith L. (dir.), 2012, Normative Experiences in Internet Policy, Presses des Mines.
  • Wright S., Street J., 2007, « Democracy, deliberation and design : the case of online discussion forums », New Media Society, n°9, vol.5, p.849-870.

Les réactions 0