Aller au contenu principal
aller directement au contenu
22 Février 2016

Ces mots qui résistent à la traduction

Chaque culture possède des mots particuliers, désignant des sentiments précis, des moments singuliers, que l'on ne peut traduire dans d'autres langues que par des périphrases...

© Maptia.com

 
"Les mots ne sont que des symboles pour les relations des choses entre elles et avec nous, ils ne touchent jamais à la vérité absolue." Friedrich Nietzsche dans "La Philosophie à l'époque tragique des Grecs"

 

Si le langage restera toujours incomplet, contraint par son l'ambition de décrire le monde à l'impossibilité d'en saisir toute son infinie densité, certaines langues possèdent des mots, des termes, qui témoignent d'une sensibilité particulière et enrichissent notre rapport au monde...

Le site Maptia.com a admirablement illustré 11 termes intraduisibles issus d'autres cultures, à découvrir et à apprendre pour ensuite les distiller à l'envie dans notre langage courant.

 

Babel Oueb #39 Ces mots qui résistent à la traduction

 

  • Forvo.com : le guide de la prononciation des mots dans les langues étrangères

 

11 Untranslatable Words From Other Cultures

 

Pour aller plus loin...

- À ÉCOUTERThe last voice de Joaquin Cofreces (Argentine) / Durée: 7'00" (Lauréat du prix Art radiophonique de l'édition 2009 du festival de l'écoute Phonurgia Nova). Le son pour faire surgir une langue disparue, celle des Yaghans, peuple de La Terre de feu dont il ne reste qu'une locutrice. Ses mots accompagnent une dernière fois le vent, les vagues, les vibrations de la terre. (sur Libération / LibéLabo)

- À LIRE : Through the Language Glass: Why the World Looks Different in Other Languages du linguiste Guy Deutscher (non traduit pour le moment). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dario,
Mardi 23 Février 2016 à 12h28

Seulement pour préciser que le nom correct en italien est CULACCINO. Outre la drfinition indiquee désigne aussi une des extrémités d'un saucisson, d'un salami; aussi la partie inférieure qu'on jette d'un cornichon. Le résidu d'un liquide qui reste au fond d'un verre ou autre petit récipient.

Abramène,
Mercredi 11 Novembre 2015 à 09h38

Rabelais employait déjà le mot néphélibate il y a 500 ans de cela. Ce mot "intraduisible", en réalité forgé de façon très transparente à partir du grec, peut par ailleurs aisément être transcrit dans certaines langues malléables telles que l'allemand, ce qui donnerait "Nebelwanderer" (celui-qui-erre-dans-les-nuages), qui est quand même beaucoup plus élégant que "nefelibata"...

Jamet,
Mardi 10 Novembre 2015 à 18h14

Ce livre est traduit en français et sera publié aux éditions l'Age d'Homme en 2016

mamzelle-bougeotte.com,
Mardi 10 Novembre 2015 à 13h10

J'en connais un autre sympa aussi... "nefelibata" (spanish) = "cloud-walker". One who lives in the cloud of their own imagination, or dreams.

Madmarsu,
Vendredi 6 Septembre 2013 à 15h13

Merci pour ce petit tour du monde. Il y en a bien d'autres (y compris en anglais) qu'une périphrase ne retranscrit que difficilement. Et puis, il y a l'indicible… Je ne connais pas de mot pour cette expression lourde de sens, ni en français, ni en anglais, ni en allemand, ni en espagnol, ni en italien, ni même en latin : l'inverse d'orphelin, à savoir être parent et en deuil de son enfant perdu, quel que soit l'âge de l'un et l'autre au moment de la séparation. Peut-on mettre un mot, en fait, sur cette souffrance terrible, ce manque permanent que rien ne pourra complètement apaiser, même avec l'aide de la foi et de l'espérance ? Il y a cependant un mot pour le meilleur moyen d'y apporter quelque consolation à défaut de soulagement : la compassion. M.